Retour

Royal canal linear parc

Dublin

Ce concours ouvert aux architectes, urbanistes et paysagistes a pour objet la création d’un parc urbain transformant les
abords du «Royal Canal» en espace vert et lieu d’activités. La création de ce parc doit permettre de réactiver un territoire industriel délaissé et rejeté. Néanmois, cet aménagement doit respecter l’histoire et la mémoire de ce territoire. Ainsi nous proposons de développer un projet de parc industriel qui associe la mémoire du lieu et les enjeux actuels. Aussi, le tracé des voies ferrées qui accompagnent et enveloppent le tracé du canal dessine la structure du nouveau parc, comme autant d’ondes courbes, de pelures d’oignons, de strates successives. Ce parc linéaire permet de développer des itinéraires alternatifs de déplacement doux, c’est un parc promenade. Ce parc constitue un véritable équipement qui associe
les sports, les loisirs, les événements mais aussi l’accueil de cirques, de festivals de musique, de projections en plein air, etc… Au contact de la rivière Liffey, le parc mérite d’être élargi pour constituer une vaste esplanade, une place parc qui allie de vastes surfaces d’accueil d’événements, une place inondable qui peut être transformée en patinoire en hiver, et des mails plantés en lieu et place du centre des congrès, si celui-ci n’est pas construit. Les rives Est et Ouest du canal sont différentes et complémentaires. Nous proposons dans notre projet de conforter ces différences. La rive urbaine Ouest prend appui vers
le centre de Dublin, la continuité de la surface permet d’installer une triple circulation continue (piste cyclable, promenade piétonne haute et promenade piétonne au bord de l’eau). C’est en quelque sorte la colonne vertébrale du site. L’orientation favorable de la rive Est, face au soleil couchant et au Sud, nous incite à constituer une rive plus douce et ouverte, propice au repos et à la détente constituée de vastes pelouses, en pentes douces s’ouvrant sur le plan d’eau et de cordons de saules et bouleaux au feuillage clair et argenté. Dans le sens longitudinal le canal royal traverse des tissus urbains très différents.
Ce parcours définit différentes séquences contrastées très urbaines et ouvertes au niveau de Spencer Dock et plus intimes entre les quartiers d’habitation

Date d’étude:
2005

Cout:
14,7 M € HT

Maître d’ouvrage :
The Royal Institute

Maître d’oeuvre mandataire :
In Situ, E. Jalbert & A.Tardivon

Partenaires:
Sogreah BET VRD