Retour

Parc des bords de Seine

Nanterre

Le parc s’organise autour de différents horizons, de différents milieux contrastés qui se jouxtent et se mèlent. Le long de l’arc l’A14 et le RER, une forêt linéaire dessine un long cordon d’arbres. L’épaisseur de ce manteau forestier engloutit le réseau des infrastructures et permet de constituer un «dessous», un autre monde avec ses lisières et ses clairières. L’unité et la continuité de ce boisement permettent de reconstituer un paysage unitaire cohérent. L’autoroute et le RER semblent «surfer» sur la canopée. La vallée prolonge la mouvement du bois de l’Arc. Le manteau forestier se déchire pour s’ouvrir sur la Seine et l’île et permettre au regard d’ambrasser le fleuve dans toute son ampleur, jusqu’à la rive opposée. Le long de la berge jusqu’au Nord, de longs épis de gabions marquent le sens du fleuve et permettent l’accès à l’eau. A l’arrière, une zone d’eau calme abrite roselière et avifaure. Entre cette berge et la «galerie» de jardins familiaux, la rive est plantée d’une prairie plissée d’ourlets et d’îles de graminées. Côté ville, la rue Hoche devient au Sud une façade conviviale le long de laquelle s’organise les usages attendus pour un tel parc : jeux et vastes espaces récréatifs. Un mail de frêne accompagne la rue, doublé d’une canalette qui organise la limite du parc avec la ville. De son côté, la ligne Nord-Sud de l’A86, espace longiligne au sol artificiel, chaotique et très occupé par des édicules techniques, devient une «rive urbaine», organisée autour d’une promenade haute bordée d’arbres, une digue, un mail des sports. Les terrains de jeux sont disposés en creux, de façon a minimiser les nuisances sonores de la voie. Ce nivellement permet aussi leur mise en scène par rapport à la voie et a la promenade piétonne.

Date d’étude: 2000

Superficie: 36 ha

Coût: 9 M € HT

Maître d’ouvrage : EPAD

Maître d’oeuvre mandataire : In Situ E. Jalbert & A. Tardivon

Partenaires : Benard SCE, Jourda architecte, Acer Campestre écologue, SEFCO économiste, Agibat BET Structure, Peutz BET accoustique