Retour

L’esplanade du 1er mai

Clermont ferrand

Dans la plaine urbaine, entre Clermont et Ferrand, la place du 1er Mai constituait un espace béant, un champ de foire en sable gris qui accueillait une fois par an la fête foraine.

L’aménagement du centre des Congrès a engagé la transformation de cet espace et un changement profond de ses usages.
Nous avons déroulé un long tapis d’herbe dans la plus grande dimension du terrain. Au pied du bâtiment et de la salle de concert le parvis minéral est dallé d’un opus incertum cyclopéen de basalte qui se dissémine progressivement dans la prairie. De grosses cépées de hêtres et des bosquets de pins sylvestres ponctuent l’étendue de pierre et d’herbe.
Une longue allée est tendue vers l’entrée du centre des congrès, elle s’adosse à une lisière jardinée ponctuée de kiosques. Une canalette d’eau vive s’écoule jusqu’au point bas de l’esplanade et accompagne ce parcours.

Le vaste parking relais du tram accueille 400 places de stationnement. Densément planté en quinconce d’arbres tiges, c’est aussi un arboretum. Des collections de chênes, d’érables et d’ormes procurent une ombre dense. Au sol, des motifs peints au pochoir renseignent sur les différentes essences d’arbres tout en constituant la signalétique même du parking.

De l’autre côté de la prairie, des allées plantées de frênes accueillent les événements, foires et expositions en plein air. Autour de la fontaine existante des haies de saules tressés protègent un jardin de vivaces et d’iris. L’été, la prairie se transforme en plage : brumisation, jeux d’eaux, transats et parasols.

Date des études :
1999

Date de réalisation :
2002

Surface :
6 Ha

Coût :
3 M€

Maître d’ouvrage :
Ville de Clermont Ferrand

Maître d’oeuvre mandataire :
Bernard Paris, architecte urbaniste

Partenaire :
In Situ E. Jalbert & A. Tardivon,

Sefco BET VRD et économiste,

LEA concepteur lumière,

JML Llorca fontainier