Retour

Le parc du cloître Saint-Géraud

Aurillac

Les récentes fouilles entreprises ont mis à jour des vestiges exceptionnels qui témoignent de l’importance historique et architecturale de ce monastère très ancien.

L’objectif du projet est de drainer les flux piéton du centre historique par la création d’un équipement de valorisation du patrimoine et le séquençage du parcours de découverte de la ville.
Le parti pris urbain s’attache à rééquilibrer l’attractivité du centre ancien, l’essentiel des polarités se trouvant actuellement plutôt au sud. Il s’agit d’ouvrir des portes sur le site, de créer des appels depuis la rue, des ouvertures visuelles comme physiques et de ménager les interventions. Cette simplicité d’intervention permet de retrouver une cohérence urbaine mettant l’Abbatiale au centre du dispositif de valorisation du patrimoine. L’évocation des vestiges par sa qualité minérale permet de créer une nouvelle polarité urbaine : une place, qui peut servir de support événements tels que le festival des arts de la rue.

Cette intervention sur un site singulier chargé d’histoire implique également la prise en compte d’un temps long et la nécessaire évolutivité de ce projet. Notre proposition prend appui sur une organisation très simple et lisible du site qui intègre la durée et un phasage progressif notamment lors des prochaines périodes de fouilles qui sont programmées. Ainsi le parcours de la passerelle archéologique donne à voir rapidement l’ensemble du site comme un travelling, mais aussi les prochains chantiers de fouilles.

L’enjeu du travail d’évocation des bâtiments disparus est d’intervenir sur les vestiges sans les abîmer. Nous proposons leur remise en valeur en révélant le tracés des bâtiments conventuels et du cloître par la création d’un muret de hauteur continue. Pour cela, la plus grande précaution est observée pour poser les éléments dessus, afin d’assurer la protection des vestiges et la réversibilité des interventions.

Date du concours : 2016

Superficie : 1,05 Ha

Coût: 2 473 000 € HT

Maître d’ouvrage : Ville d’Aurillac

Maître d’oeuvre mandataire : In Situ, paysages et urbanisme

Partenaires :   Alep, architecte du patrimoine ; Korell, BET VRD