Retour

Le parc amérindien

Vivé

Sur les traces de la culture amérindienne, le parc de Vivé est un projet ambitieux qui vise à valoriser le patrimoine historique et culturel de la Martinique. La découverte de vestiges archéologiques précolombiens sur la côte atlantique de la Martinique, l’acquisition des terrains agricoles pour approfondir les fouilles, la volonté de partager et diffuser ces découvertes, de sensibiliser à la mémoire des populations humaines primitives de l’îles, l’idée de valoriser ce patrimoine à la fois de façon scientifique, pédagogique et économique convergent vers l’ambitieux projet du parc Amérindien de Vivé.

En effet, le projet initié par les pouvoirs publics et les institutions culturelles présente déjà cette complexité : cumuler en un même lieu un pôle scientifique dont l’objectif est de développer les connaissances et un site ouvert au grand public, dont la vocation culturelle s’assortie d’un attrait touristique certain. Mais l’objectif est aussi de dépasser la simple restitution muséographique des découvertes archéologiques: l’envie de créer un lieu porteur d’imaginaire, riche d’ambiances et de situtations évocatrices, imprégné de la substance de l’île et de ses origines. Le programme invite à régénérer une « forêt primaire » là où s’étendent actuellement des plantations bananières. C’est en cela que le projet du parc Amérindien de Vivé est véritablement ambitieux, car il s’agit de concilier ces différents aspects pour concevoir un lieu recomposé, apte à accueillir chercheurs et visiteurs et à fonctionner selon des principes simples et cohérents d’entretien, de maintenance et de sécurité.

Date d’étude: 2006

Coût: 5 M € HT

Maître d’ouvrage : Communauté de communes du nord de la Martinique

Maître d’oeuvre mandataire : In Situ E. Jalbert & A. Tardivon

Partenaires : Anonym’art architectes