Retour

îlot R. Roland

Argenteuil

L’unité de l’ensemble du parc est accentué, en prenant appui sur une structure végétale forte et homogène. C’est un vaste verger parc. Le programme des différents équipements très dense et ne laisse que peu d’espace disponible. Aussi pour répondre à cette contrainte, il nous a semblé essentiel de renforcer l’identité et la continuité des différents espaces à travers un vocabulaire végétal simple et lisible. Le parc s’organise autour des différents équipements qui dessinent un nouveau parcellaire. Sa structure prend appui sur les cheminements principaux qui traversent le parc de part en part. Le parc est redessiné, restructuré. Cette structure de cheminements principaux dessine en quelque sorte le « cardo » et le « décumanus ». Cette distribution simple dessine un réseau d’espaces publics fluides qui s’enchaînent et  qui organisent  le parcellaire et les différents équipements.

L’unité de l’ensemble du parc est accentué, en prenant appui sur une structure végétale forte et homogène. C’est un vaste verger parc. Des lignes plantées de cerisiers à fleurs, de pommiers et poiriers à fleurs, de merisiers dessinent les différentes allées et constituent l’armature végétale des différents lieux : parvis, esplanade, allées. De plus ces essences expriment une présence saisonnière très forte : fleurs au printemps, couleurs éclatantes à l’automne. L’orientation est-ouest des ces lignes permet de « coudre » les différents lieux et définir à la fois une identité d’ensemble et des ambiances singulières. Ça et là, quelques pins sylvestre proposent des ambiances distinctes et une présence végétale persistante.

 Le principe de recueillement des eaux de pluie participe également à la composition du parc. Des noues drainantes accompagnent les allées du parc, recueillent et réinfiltrent les eaux des différentes surfaces minérales. Elles sont plantées d’iris, de saules nains, de haies basses qui constituent une strate basse « argentée ». Des multiples clôtures sont agrémentées de plantes grimpantes variées : clématites, glycines blanches, rosiers.

Date d’étude: 2006

Superficie: 8.8 ha

Coût : 3.2 M € HT

Maître d’ouvrage : Ville d’Argenteuil

Maître d’oeuvre mandataire : In Situ E.Jalbert & A.Tardivon

Partenaires : Infraservice BET VRD économiste, Ludequip BET équipements sportifs