Retour

Centre oenotouristique

Saint Christol

À St Christol, le paysage s’installe au plus près du terrain , mariant nature et culture. Il conforte la volonté de tout projet de créer un lieu de vie partagé. Le projet s’inscrit dans une logique urbaine plutôt que dans une logique purement architecturale, par l’installation de volumes, qui par leur taille, leur largeur et longueur tissent des correspondances avec les architectures de St. Christol. Placés en partie haute du site, les bâtiments confortent la situation actuelle, c’est à dire la vision d’un centre bâti dense et des vignobles qui s’en approchent au plus près. En prolongement du plan de masse et des architectures, le paysage s’installe au plus près du terrain, tant nature que culture. Il conforte la volonté de tout le projet de créer un lieu de vie partagé. Les dispositions spatiales et les matières visent à apporter à l’extérieur le même type de confort paisible que celui apporté par les architectures. Les espaces pour les enfants apportent une note gaie, voire humoristique. Par un choix des matériaux et des essences locales, le projet de paysage ne cherche pas à créer de rupture, mais à prolonger le grand paysage déjà là. Au nord de la parcelle une lisière arborée permet « d’adosser » les bâtiments du pôle oenotouristique. Cette lisière marque la transition entre les parcelles privés et le pôle et permet en même temps d’isoler les jardins riverains des nuisances éventuelles. Le long de la route départementale un parvis marque l’entrée du site. Une desserte se développe d’Est en Ouest s’élargissant de place en place pour dégager les terrasses ombragées. Sur le coté sud, en proximité directe avec les bâtiments, le ‘patio’ abrite le lieu de découverte des terroirs et des cépages. Il donne accès au jardin ampélographique et à l’aire de jeux ludique.
Le jardin ampélographique s’articule autour du bâtiment musée – promenades ombragées alternent avec espaces ouverts de présentation des cépages.. Le théâtre de verdure est situé au sud de la halle camargaise en surplomb du miroir d’eau.

Date :
2010 2013

Surface :
2.35 ha

Coût :
1 M€ HT

Maître d’ouvrage :
Communauté des communes Pays de Lunel

Maître d’oeuvre mandataire :
MADEC Architecte

Partenaires :
In Situ Jalbert & Tardivon
Mc Pro
Tribu
Arc en scène