Retour

Canal de la Durance

Marseille

Le canal de Marseille a été pendant longtemps le moteur de la croissance de l’agglomération et un lien structurant entre la ville et sa campagne. Il tend cependant aujourd’hui à s’effacer du paysage marseillais. Ses dérivations sont perçues par les riverains comme des linéaires à l’abandon, alors qu’elles pourraient, grâce à leur pente constante et leur parcours à travers de nombreux tissus urbains, être le support de liaisons douces ou de projets à l’échelle de ces quartiers, voire de la ville.
L’objectif de l’étude des principales dérivations du canal de Marseille a été de comprendre leur implantation dans le paysage et l’urbanisme marseillais, et de dresser un état des lieux de leur linéaire. Ce diagnostic a eu pour objectif de dégager les potentiels de chacune de ces dérivations pour de nouveaux usages dans la ville d’aujourd’hui.
Les potentiels de ces dérivations sont en effet particulièrement remarquables. Le fonctier sur lequel elles sont implantées est public, leur gabarit est adapté aux circulations douces et elles traversent de nombreux quartiers très divers et souvent morcelés par des infrastructures routières très présentes ou par un relief marqué.
Afin de permettre le passage à la maitrise d’oeuvre, le diagnostic effectué en première phase de l’étude a débouché sur l’élaboration d’un schéma directeur combinant un parti général d’aménagement et une ligne de projet par dérivation. Des sections prioritaires à aménager ont été délimitées, et des indications budgétaires permettent d’envisager plusieurs types de réalisations.

Date d’étude: 2005

Maître d’ouvrage : DGUH Marseille

Maître d’oeuvre mandataire : Atelier de l’Ile

Partenaires : In Situ E. Jalbert & A. Tardivon, Claire Bonneton