Retour

9ème biennale d’architecture

Venise

La Biennale d’architecture de Venise 1. 2.2004 porte le nom de «Métamorph».
L’exposition du pavillon de la France veut témoigner des transformations que doivent subir nos villes pour
satisfaire aux conditions d’un développement durable.
Le pavillon propose de montrer une méthode d’exploration de l’avenir de la ville : un jeu, son déroulement et
ses résultats. Ce jeu s’est appliqué à un site à cheval entre Paris et sa banlieue Nord, et qui pose, dans
ses caractéristiques, les grands problèmes auxquels sont confrontés la plupart des villes d’Europe occidentale : présence de voiries automobiles lourdes créant une frontière physique entre la Métropole et sa banlieue, mono-activité du
site, absence d’espace de loisirs, d’équipements publics et de zone dense végétale, etc.
Ce jeu demandait à trois équipes de cinq architectes et paysagistes de faire un projet en deux jours, sur le
site, directement en maquette, en respectant le programme donné dans
un scénario préétabli. Chacune de ces équipes s’est succédée sur le site, devant prendre en compte le projet de
l’équipe précédente pour répondre au scénario qui lui était donné. Chacun des trois scénarii, respectivement situé en 2014, 2034 et 2064, décrivait de grands évènements sociaux, des décisions d’aménagement majeurs, des modes de vie prospectifs, des populations d’habitants particulières, éléments prospectifs incertains mais probables, caricaturaux
afin de provoquer débats et questionnements.
L’exposition présente les maquettes produites par les équipes et plusieurs films relatant les débats, le processus
de décision et de conception de la ville, mettant en évidence les enjeux, les points de vue et les contradictions
de chaque équipe.

Françoise Jourda

Madec

Ricciotti

In situ:

Annie Tardivon

Eve Marre